Accueil | Domaines d'activité | Sous Secteur routier

Sous Secteur routier

Taille de la police: Decrease font Enlarge font Enlarge font
image

RESEAU ROUTIER
Constitué de 112 696 Km et 4 910 ouvrage d’arts, le réseau routier assure plus de 90% du volume des échanges, dont le plus important est enregistré sur le réseau économique de base. Cela reflète la prédominance du mode de transport routier par rapport aux autres modes.
 

SCHEMA DIRECTEUR ROUTIER ET AUTOROUTIER
Le schéma Directeur et Autoroutier (SDRA) 2005/2025 est le référentiel de développement à court, moyen et long terme des infrastructures routière et autoroutière découlant d’une vision globale et d’une planification stratégique à l’horizon 2025, et décliné en trois phases :
 

Construction du  1er réseau structurant

Engagement du 1er réseau structurant:
   
Autoroute Est-Ouest,
   
2ème rocade autoroutière d’Alger,
   
Route transsaharienne.
Engagement de la mise à niveau aux normes internationales des infrastructures de base (conception, études et réalisations).
Parachèvement, construction et développement  des  infrastructures.
Engagement des actions principales d'inter-modalité (Route/Rail /Aéroport/Port).

Construction du 2ème réseau structurant

Engagement du 2ème réseau structurant :
   
Autoroute des hauts plateaux,
    Liaisons autoroutières reliant aux principaux centres urbains des 34 wilayas, ainsi que les aéroports et ports,
    Pénétrantes Nord-Sud,
   
Transformation d’une partie de la transsaharienne en autoroute.
Mise à niveau du réseau existant
Poursuite du programme de développement du 1er réseau structurant et consolidation et préservation du patrimoine.
Engagement des systèmes d’exploitation et de péage
Maitrise du système d’inter-modalité

Modernisation des systèmes de gestion et d’intermodalité

  • Préservation des 1er et 2ème réseaux structurants.
  • Modernisation des systèmes de gestion et d’exploitation.
  • Développement des systèmes d’inter- modalité.

Construction du 3ème  réseau structurant

  Engagement du 3ème réseau structurant
  Parachèvement du maillage prévu par le schéma directeur à l’horizon 2025
  Préparation des conditions au lancement du futur programme projeté à l’horizon 2050.
REALISATION EN MATIERE D’INFRASTRUCTURES ROUTIERES AUTOROUTIERE ET OUVRAGES D’ARTS 1999 – 2009
Le secteur des Travaux Publics reste par excellence un secteur porteur de croissance économique. Il s’atèle chaque année, à réaliser des actions qui permettent la sauvegarde du patrimoine routier existant, d’une part, et d’autre part, à développer la capacité du réseau existant, les livraisons en matière d’infrastructures routières, autoroutières, et ouvrage d’art.
LES PERSPECTIVES A L'HORIZON 2010 - 2014
Pour la période 2010-2014, les actions préposées s’inscrivent dans le même cadre référentiel des programmes PSRE et PCSCE qui est le Schéma Routier et Autoroutier 2005-2025.

  Extension de capacité du réseau sur 2.915  Km de routes et 163 Ouvrages d’art, dont  principalement :
  • 700 Km de routes dans la région des hauts plateaux en vue de s’inscrire dans l’option prévue au titre de l’aménagement du territoire.
  • 1.300 Km dans  le  grand  sud : pour le  développement  des  liaisons principales (renforcement du maillage), des routes frontalières, le désenclavement et l’ouverture vers l’Afrique.

Les principales liaisons  retenues sont :

  • Silet– Timiaouine : il s’agit du parachèvement de la branche Malienne/RTS (1ère tranche sur 200 Km,).
  • T indouf -Adrar par  Erg Chenachen.
 
Préservation du patrimoine routier sur 7.800 Km de routes (Renforcement sur 3.128 Km, réhabilitation sur , et modernisation sur), ainsi que le confortement de 24 ouvrages d’art.

 

Aménagement des routes côtières (RN 11, RN 24, RN 43) par des actions de modernisation, dédoublement et créations nouvelles, 134 Km avec construction de 07 O.A.

 

Contournement des grandes villes sur 195 Km (25 villes/16wilayas).

 

Décongestion de la circulation dans les  grands centres urbains, par la réalisation d’un programme  d’ouvrages d’art et de 24 trémies,  à travers plusieurs wilayas.

 

La réalisation des projets structurants pour la capitale :
  • Dédoublement de plusieurs pénétrantes vers la 2ème rocade sud d’Alger (CW 118, CW 249, CW 121 et CW 122) destinées à former le maillage du réseau routier à l’Est de la Capitale,
  • Aménagements routiers pour la grande mosquée d'Alger. (Greffage de brettelles, Grande passerelle et aménagements routiers) destinés à optimiser l’accessibilité,
  • Liaison entre Bir Mourad Rais et Val d’Hydra par Oued Kniss,
  • Etude et réalisation de l'accès au futur hôpital de Staoueli.
  Réalisation des grands ouvrages d’art :
 
  • Réalisation du  Viaduc Trans-Rhummel à  Constantine,
  • Viaduc de raccordement  à Alger (Radiale oued Ouchaiah  vers la RN1),
  • Dédoublement du Pont en Y à Annaba,
  • Le viaduc sur oued Menar dans la Wilaya de Mila.

Les objectifs recherchés

Répondre aux besoins de déplacements des personnes et des transports de marchandises: éviter la congestion de certains axes due au trafic routier sans cesse croissant.
Contribuer au développement économique du pays: les autoroutes sont des outils indispensables au développement économique
Structurer le territoire: le réseau autoroutier est une composante majeure de l'aménagement du territoire
Améliorer la sécurité routière: l'autoroute est une infrastructure plus sécurisée dans un rapport de 4 à 6 fois moins d'accidents.
Améliorer les conditions de confort, et du gain de temps et de coûts de transports.
Actions complémentaires au projet de l’autoroute   Est-Ouest :
Edification des installations, équipements et aménagements annexes d’exploitation de l’autoroute Est-Ouest, qui couvre les domaines suivants :
  • Péage,
  • Sécurité - viabilité,
  • Service et assistance aux usagers,
  • Entretien de l’infrastructure.

Aménagement des voies de raccordement du réseau routier vers l’autoroute Est-Ouest :
Création de nouvelles voies  ou l’aménagement des voies existantes  du  réseau routier situées sur le corridor de  l’autoroute est-ouest. 08 wilayas sont concernées par ce programme, d’un linéaire global de 183 Km.

  Réalisation des rocades autoroutières :
  • Lancement de la réalisation de la 4ème rocade (350 Km)
  Réalisation des liaisons autoroutières :
  • Pour 2010-2014, 09 liaisons autoroutières (sur 23  prévues par le SDRA 2005-2025) sont retenues (voir tableau ci-après), d’un linéaire  global de 750 Km.
  Autres projets autoroutiers :
  • Liaison autoroutière Nouvelle ville de Sidi Abdellah – Zéralda sur 06 Km.
  • Liaison express  Bou Ismail-Cherchell  sur 65
  Identification des liaisons autoroutières retenues  pour le programme 2010-2014.
 
REGLEMENTATION TECHNIQUE ET ETUDES
       
 
En matière de conception et de construction des routes et autoroutes, la Direction des Routes s’attelle à développer des outils de normalisation de l’activité routière, d’où l’élaboration des guides, contrat types et d’autre règlements.
  • Recommandations sur l’utilisation des bitumes et enrobés bitumineux à chaud.
  • Recommandations sur l’emploi des émulsions bitume.
  • Catalogue de dimensionnement des chaussées
  • Guide de réhabilitation des Routes
  • Guide de renforcement des routes
  • Modernisation de l’administration
  • Elaboration du Schéma Directeur Routier et Autoroutier.    
  • Règlement Parassismique Applicable aux domaines des ouvrages d’art.   
  • Règles définissants les charges à appliquer pour le calcul et les épreuves des ponts et routes.
  • Guide d’application du RPOA.
  • Elaboration de directives pour l’exécution des études d’impact sur l’environnement pour les projets routiers et autoroutiers.    
Cette moisson d ’ouvrages est le fruit de la capitalisation de l’expérience acquise par les cadres du secteur des travaux publics.
ATTRIBUTIONS ET ORGANIGRAMME DE LA DIRECTION DES ROUTES
  Direction des Routes est chargée :
 
  • D’élaborer, d’évaluer et de mettre en œuvre la politique en matière de conception de réalisation des infrastructures routières et autoroutières.
  • D’élaborer des schémas directeurs de développement et d’aménagement des routes nationales et des autoroutes.
  • De coordonner les plans directeurs routiers des Wilayas.
 
 

Nombre de lecture :2731 |




  • email Envoyer par email à un ami
  • Version imprimable Version imprimable
  • Texte complet Texte complet