Accueil | Domaines d'activité | Sous Secteur infrastructures maritimes

Sous Secteur infrastructures maritimes

Taille de la police: Decrease font Enlarge font Enlarge font
image

Conception, réalisation et maintenance des infrastructures maritimes et portuaires. Conservation et police du domaine maritime naturel.......

Voir la carte des Ports Algeriens                                                         
LE SOUS SECTEUR MARITIME

Port de pêche et la plaisance MARSA BEN M'HIDI

Le sous Secteur maritime, et notamment les infrastructures maritimes et portuaires, constituent le plus grand défi et la préoccupation majeure du Ministère des Travaux Publics.

Sa place dans l'économie

95 % du commerce extérieur transite par voie maritime.

Et principalement

98 % en matière d'hydrocarbures.

 
ATTRIBUTIONS ET COMPETANCES DE LA DIRECTION DES INFRASTRUCTURES MARITIMES

- Conception et réalisation des infrastructures maritimes et portuaires;
- Maintenance des infrastructures portuaires;
- Réalisation, maintenance et exploitation des établissements de signalisation maritime (feux de ports, feux de jalonnement, phares...);

 
STRUCTURES INTERVENANT DANS LE DOMAINE DES INFRASTRUCTURES MARITIMES ET PORTUAIRES

Au niveau central
    Direction des Infrastructures Maritimes (D.I.M) composée de deux (02) Sous Directions :

  • Sous Direction de la Maintenance des Infrastructures Maritimes ;
  • Sous Direction des Travaux Maritimes Neufs;
Au niveau local
Quatorze (14) Directions des Travaux Publics.

Port d'ORAN

Port de pêche et de plaissance de TIGZIRT

 
PATRIMOINE DES INFRASTRUCTURES MARITIMES ET PORTUAIRES

L’Algérie dispose d’un littoral long de plus de 1280 Km, et d’une infrastructure portuaire comprenant quarante six (45) ports en service, dont :

  •  
    • 11 ports de commerce mixtes (commerce, pêche et hydrocarbures) ;
    • 02 ports spécialisés en hydrocarbures (Skikda Est et Béthioua) ;
    • 31 ports et abri de pêche dont six à l’intérieur des ports de commerce ;
    • 01 port de plaisance à Sidi Fredj.
    • 200 feux de signalisation maritime ;
    • ouvrages de défense côtiers.
 
PRINCIPALES CARACTERISTIQUES DES INFRASTRUCTURES PORTUAIRES

Abri de pêche de HONAINE TLEMCEN

Principales caractéristiques des infrastructures portuaires

  • Plus de 53 Km de jetées ;
  • Plus de 59 Km de quais plus appontements ;   
  • Plus de 1 500 Ha de surface de plan d’eau ;
  • Plus de 790 Ha de terre-pleins ;
  • 31 appontements pétroliers et gaziers.
 
PROJET LIVRES ENTRE 2005 ET 2010

Désignation

Projets livrés

Nombre

Réalisation des ports et abris de pêche

El Djamila,Tigzirt, Cap Djenet, El Marsa, Marsa Ben M’hidi.

05

Aménagement/extension des ports et abris de pêche

Quais pécheurs Bejaia, (Appontement) Boudis (revêtement+cases pêcheurs), Ziamma Mansouriah (revêtement), Collo, anse de la grenouillère Annaba (bassin), Béni Saf (aménagement), Tipaza (aménagement), Cherchell (aménagement), Palm Beach (confortement et dragage du bassin), aménagement des terre-pleins du port de Tigzirt, port de Stora (extension), plage El Djamila EST (aménagement), Gouraya (extension).

13

Confortement des jetées et quais au niveau des ports

Jetée Arzew, Skikda (jetée et 04 quais), Béjaïa (jetée et 01 quai), jetée Kherredine, jetée Mustapha, Annaba (02 quais), jetée du large du port d’Oran (Lot 2).

13

Protection de rivages

Littoral Est de Bejaia, Boumerdes, Dellys (cité des jardins), Ain Tagourait, Front de mer de Béjaia, falaise de Tipaza, Ain Chorb, Bordj El Kiffan,  Douaouda, BouIsmail, Ténès, Zeralda, Tichy, Aokas, Rezgui Amor, Ferhani, Ain Beida, Ain Taya, Tichy face brigade gendarmerie, Baie des andalous, Sidi Ali Labhar, Rocher Noir, plage piscine d’El Kala, Bab El Oued-Deux moulins, Ziama Mansouriah.

24

Dragage de ports

Azzefoun, Bouharoun, Sidi Fredj, Boudis, Cap Djenet.

05

Total

60

 
PREVISIONS DE LIVRAISONS PORTUAIRES A L'HORIZON 2011

Port de pêche et la plaissace d'EL AOUANA JIJEL

Achèvement et livraison des ports suivants : 

  • Salamandre (Mostaganem) 
  • El Aouana (Jijel) ;
  • El Kala (El Tarf) ;
  • Kristel (Oran) ;
  • Tala Guilef (Béjaïa) ;
  • Sidi Abderrahmane (Chlef).

Le patrimoine portuaire à fin 2011 sera constitué de 50 ports

 
PROGRAMME EN COURS

Abri de peche de KRISTEL ORAN

  • Confortement, rempiétement et renforcement d'ouvrages au niveau de six (06) ports de Commerce (Oran, Ténès, Annaba, Arzew, Skikda, Mostaganem); 
  • Réalisation de six (06) ports de pêche [(El Kala (El Tarf), Salamandre (Mostaganem), Kristel (Oran), El Aouana (Jijel), Sidi Abderrahamane (Chlef) ; Tala Guilef (Béjaïa)] ;
  • Aménagement intérieur du port de pêche de Gouraya ;
  • Protection de onze  (11) sites de rivage : Rocher Noir, Boublatène, Ziama Mansouriah (parachèvement), Plage Est de Jijel (3km), Hadjret Ennous, Aïn Tagourait, Khemesti, Sortie Ouest de Cherchell, Bois sacré à Gouraya, Parachèvement de la protection de la falaise de Tipaza, Aïn taya Est.
 
PROGRAMME QUINQUENNAL 2010-2014
  • Confortement d’ouvrages au niveau de huit (08) ports de commerce ;
  • Réalisation de quatre (04) ports et abris de pêche ;
  • Extension et aménagement de quatre (04) ports et abris de pêche ;
  • Dragage de neuf (09) ports ;
  • Protection de vingt trois (23) sites de rivage ;
 
DOMAINE PUBLICS MARITIME (DPM)

Le D.P.M constitue en Algérie, un patrimoine éminemment stratégique qui s’étale sur plus de  1280 Km.

Le D.P.M, côté mer, correspond aux eaux territoriales (Décret 63-403 du 12/10/1963 JO N°76 du 15 Octobre 1963 fixant l’étendue des eaux territoriales 12 milles marins). Côté terre le D.P.M se limite à une bande de terre relativement étroite.

Le décret exécutif 00-327 du 25/10/2000 fixant les attributions du Ministère des Travaux Publics évoque « la conception, l’élaboration, le suivi et le contrôle des mesures techniques, administratives, économiques et réglementaires pour (…) La conservation du Domaine Public Maritime ainsi que les conditions et les modalités de mise en œuvre de protection de police du Domaine Public Maritime. »

Le Ministère des Travaux Publics a élaboré en Octobre 2004 « un Guide de gestion du Domaine Public Maritime »
- manuel de gestion -

 
SIGNALISATION MARITIME

 

Phare de CAP SIGLI BEJAIA

L’office National de Signalisation Maritime (O.N.S.M) a été créé par décret N° 85/236 du 25/08/85 et érigé en établissement public à caractère administratif doté de la personnalité morale et de l’autonomie financière, sous tutelle du Ministère des Travaux Publics.
L’office constitue dans sa totalité le service public de signalisation maritime destiné à renforcer la sécurité de la navigation et le maintien de la haute fiabilité des systèmes et instruments utilisés pour répondre au mieux aux attentes des usagers de la mer.

Patrimoine

L’O.N.S.M est doté de:

  • 31 phares et feux de jalonnement ;
  • 10 feux d’écueil ;
  • 160 feux de port et d’approche ;
  • 20 bouées de balisage ;
  • 3 stations DGPS.

Nombre de lecture :1593 |




  • email Envoyer par email à un ami
  • Version imprimable Version imprimable
  • Texte complet Texte complet

Estimez cet article

1.92