Accueil | Domaines d'activité | Recherche appliquée

Recherche appliquée

Taille de la police: Decrease font Enlarge font Enlarge font
La Direction de la Recherche et de la Prospective est une structure qui vient en appui des autres directions techniques ; joue un rôle scientifique pour le secteur, dans la recherche appliquée, l'innovation, la normalisation et la prospective. C'est une fenêtre sur le développement et de veille technologique, un espace de réflexion et d'évaluation pour le secteur des travaux publics.
La Direction de la Recherche et de la Prospective est chargée de:

Définir et de mettre en œuvre une politique de recherche appliquée du secteur
• Réaliser ou faire réaliser les études prospectives
• Contribuer à la mise en œuvre et à la coordination des plans de prévention contre les catastrophes naturelles, les risques majeurs et les accidents de circulation avec les secteurs concernés
• Définir et mettre en œuvre un système de normalisation en vue d'améliorer la qualité des études, des matériaux et des ouvrages
• Procéder à l'évaluation technico-économique des grands projets

La Direction est structurée en (03) sous Directions :
La sous Direction de la recherche
Chargée de :
• d'étudier, d'évaluer et présenter les voies et les moyens nécessaires à la réalisation des actions de recherche
• de suivre la veille technologique au niveau du secteur
• de promouvoir les recherches liées à l'utilisation des matériaux locaux
• de suivre la coopération scientifique et technique avec les universités et les centres de recherche.
Sous Direction de la prospective
Chargée de :
• de contribuer en relation avec les secteurs concernés à l'élaboration des plans de prévention contre les catastrophes naturelles
• d'initier et de mener des études prospectives sur le développement des infrastructures et des ouvrages des travaux publics
• de réaliser en relation avec les secteurs concernés les études de prospectives des réseaux routiers, autoroutiers, portuaires et aéroportuaires
• d'évaluer les prospectives des techniques et des méthodes utilisées dans les travaux publics
Sous Direction de la normalisation
Chargée de :
• D'initier, de proposer et de mettre en place les instruments institutionnels et juridiques tendant à promouvoir les activités de normalisation et d'en coordonner à la mise en œuvre,
• D'élaborer, en relation avec les structures concernées, le programme sectoriel de normalisation et de veiller à sa mise en œuvre.
• De veiller à l'application des normes.
 
PLAN D'ACTION ET PERSPECTIVES

L'innovation est le moteur du progrès technologique qui permet d'adapter les techniques, aux besoins nouveaux exprimés par les usagers de la route.

Le secteur des travaux publics a adopté et mis en œuvre un plan d'action fort ambitieux en matière de promotion de l'innovation et développement technologique. Ce programme concerne essentiellement les aspects liés à l'amélioration de la qualité de nos infrastructures, la satisfaction des exigences de sécurité et de confort dans un souci de développent durable.

Aussi, et dans un objectif d'amélioration des techniques existantes, le secteur des travaux publics a lancé des actions de développement et de veille technologique à travers l'introduction et la promotion de nouveaux procédés innovants et l'introduction de nouveaux matériaux aux performances avérés.

Recherche Appliquée
Matériaux et techniques innovants
• Développement de l'utilisation des liants bitumineux modifiés et des bitumes avec additifs en techniques routières.
• Études expérimentales sur l'utilisation des géosynthétiques dans les ouvrages de Génie Civil.
• Développement et vulgarisation des techniques de régénération de l'adhérence des revêtements routiers
En matière de valorisation des déchets et sous produits industriels
• Valorisation et utilisation des pneus usagés et hors d'usages dans les travaux publics :
   - Dans les travaux de renforcements et de remblaiements par la technique pneusol.
   - Amélioration des performances mécaniques des enrobés par l'ajout de poudrette de caoutchouc issue des pneus usagés.
• Valorisation et développent de l'utilisation des sables de dunes et les sables de concassage dans la production Routière.
• Valorisation et développement de l'utilisation du laitier de haut fourneau dans les techniques routières.
• Gestion des excédents de chantiers, et développement des techniques de recyclages dans les travaux publics
•Suivi de comportement des chaussées routières, autoroutières et des pistes sahariennes.
• Étude des phénomènes de fissuration des pistes (routes & aérodromes) du Sahara .
• Développement des techniques de lutte contre l'ensablement des routes sahariennes.
• Etudes des cas de risques de glissements de terrain sur le territoire national
Eudes Générales et Prospectives
• Elaboration d'une étude avec un guide sur la prévention contre les des risques majeurs et la gestion des catastrophes dans le secteur des travaux publics.
• L'élaboration d'un plan de développement du schéma général du réseau routier de l'agglomération algéroise, intégré aux autres modes de transports.
• Mise en place d'un système de management de la qualité (SMQ) au profit des directions des travaux publics.
• Développement de la gestion et surveillance moderne en temps réel du trafic des grandes métropoles
• Développement de système Intelligent de transport sur le réseau routier et notamment dans les grandes métropoles
• Inter modalité dans la conception et la gestion des infrastructures de transports
Réglementation Technique et normalisation
• Mise en place du système réglementaire et normatif du secteur des travaux publics.
• Mise en place d'une procédure de délivrance des avis techniques pour les produits et procédés nouveaux utilisés dans le secteur des travaux publics.
• Elaboration d'un catalogue des normes du secteur des travaux publics – actualisé à 2004.
• Architecture et esthétique dans la conception et la réalisation des ouvrages : ponts, viaduc, carrefour.
Création de comité
• Comité sectoriel permanent de Recherche Scientifique et de Développement Technologique du Ministère des Travaux Publics.
• Comité Technique de suivi du dossier recyclage des déchets valorisation et leur réutilisation dans le domaine routier.
• Comité technique de normalisation.
 
MANIFESTATIONS TECHNIQUES ET SCIENTIFIQUES
Déjà tenues :
• Journée d'étude sur la formation dans le secteur des Travaux Publics.
• Journée d'étude sur la recherche et la formation dans le secteur des travaux publics
• Journée d'étude sur la normalisation pour une qualité meilleure
• Journée étude sur la gestion des risques majeurs dans le domaine des Travaux Publics.
• Journée d'étude sur l'esthétique des ouvrages d'art et les aménagements paysagers dans le secteur des travaux publics.
• Journée d'étude sur les nouvelles techniques de conception, de réalisation et de réparation des ouvrages d'art.
• Journée d'étude sur la valorisation et utilisation du sable de concassage dans le secteur des travaux publics
• Journée d'étude sur le recyclage des enrobés et réutilisation des fraisats
Projetées :

• la valorisation des pneus usagés et les déchets plastiques dans le domaine des travaux publics,
• Réglementation technique et normalisation dans le domaine des Travaux Publics

CHANTIERS EXPERIMENTAUX
Technique PNEUSOL (Premier Chantier expérimental) :
L'expérimentation concerne la réalisation d'un projet pilote à titre de planche expérimentale utilisant des pneus réformés (ou usagés) dans les travaux de Stabilisation d'un talus de remblai d'une hauteur de 5 m environ avec une largeur de 50 m (soit environ 3500 pneus poids lourds utilisés) au niveau d'un ouvrage courant OC 1-1 du projet de contournement de Bou –Smail.

Préparation de la plate forme

Mise en œuvre de la technique Pneusol


L'étude du projet expérimental assortie d'une note de calcul a été confiée au CTTP avec l'étroite collaboration des experts de l'Ecole Nationale des Travaux Publics (ENTP).
La réalisation de l'ouvrage a été confiée à l'entreprise ETRHB chargée déjà du projet en question avec l'assistance technique des experts de l'école National des travaux publics et du CTTP.

 
UTILISATION DU GEOSYNTHETIQUES
Projet d'extension de la piste de l'aérodrome de Sétif à 2400 m. la mise en place d'un remblai de 13 m sur sol compressible, et son renforcement par des géosynthétiques :

géosynthétique de renforcement et de séparation (Fibretex HS Woven 400/50), géotextile non tissé comme couche anticontaminante (Fibretex F-410), sur la face supérieure de la couche drainant et au dernier mètre du remblai, il a été procédé à la mise en place de 04 nappes de géo grille (Fibretex Géogrid 40/40) de renforcement afin d'uniformiser les tassements éventuels de l'ouvrage.

Pose de la 1ière couche de géotextile de renforcement et de séparation – base du remblai  


déroulement du géogrille dans le sens transversale

Nombre de lecture :1127 |




  • email Envoyer par email à un ami
  • Version imprimable Version imprimable
  • Texte complet Texte complet

Estimez cet article

2.13